Résultats

Résultats de l’E-Prix berne 2019: Jean Eric-Vergne remporte sa troisième victoire

Vergne remporte l'e prix berne 2019

Jean-Eric Vergne de DS Techeetah a gagné l’E-Prix berne 2019 de Formule E après une bataille difficile, après une période de drapeau rouge de 40 minutes provoquée par un étrange empilement de huit voitures au tour d’ouverture.

La troisième victoire de Vergne de la saison ABB FIA FE 2018/19 lui a permis de prendre une avance de 32 points sur Lucas di Grassi avant le doublé du final à New York, après que le pilote Audi n’ait pu terminer que 10ème.

E-Prix berne 2019: détails de la course 

Di Grassi était l’un des nombreux coureurs enragés par la période du drapeau rouge. Pascal Wehrlein s’est retrouvé coincé dans le mur à la chicane Turns 12-14 – les premiers virages de la course – et a bloqué la piste de Maximilian Gunther, Sam Bird et le emballer derrière.

Des pilotes tels que di Grassi – qui a débuté 19ème – étaient suffisamment avancés pour pouvoir couper la chicane et gagner huit places avant que le drapeau rouge ne soit déployé.

Après un long délai, la grille a été réinitialisée et les conducteurs ont été ramenés à leur position de départ initiale.

Vergne a réussi à s’emparer de son avantage lors de la reprise, mais il a tout de suite été soumis aux pressions de son compatriote Mitch Evans.

Le pilote de la Jaguar cherchait continuellement à rester dans le virage 3 et Vergne réagissait à ce que Evans activait son premier mode d’attaque en activant la puissance supplémentaire du tour suivant après avoir résisté au tour néo-zélandais pendant le reste du tour. Les virages 3, le long virage du virage 6 et le point de freinage brutal du virage 7.

Il y aurait une répétition de la bataille à mi-parcours lorsque Evans activerait à nouveau le mode d’attaque et tenterait de dépasser Vergne aux tours 3 et 6 avant que le pilote de Techeetah ne puisse répondre avec sa propre activation.

Vergne a ensuite pu profiter de sa période en mode attaque pour éviter une seconde contre Evans, qui risquait fort d’être entraîné dans une bataille avec Sébastien Buemi, troisième.

Tandis que Evans réussissait à se maintenir à l’écart de Buemi, l’arrivée tardive de pluie battante avec deux tours à faire permettait à Evans de se rapprocher de Vergne avec Buemi et André Lotterer en remorque. Vergne s’accroche pour gagner avec un peu plus d’un dixième d’avance sur le peloton poursuivant.

Lotterer est devenu un concurrent tardif après avoir utilisé stratégiquement son mode d’attaque plus tard que ses rivaux et est passé de la huitième place à la quatrième place. Le pilote de la Techeetah a repéré Gunther au virage 7 puis a tenté de dépasser Sam Bird d’Envision Virgin Racing au virage à gauche du virage 9 à 90 degrés dans le tour suivant.

Tandis que Bird le repoussait dans cette affaire, le pilote Virgin avait commis une erreur au virage 7 peu de temps après, laissant passer Lotterer pour la quatrième place. Mais Lotterer serait pénalisé après la course.

Bird allait terminer cinquième devant Gunther, tandis que Daniel Abt d’Audi retenait une charge tardive d’Alex Lynn de Jaguar pour une septième place. La montée de Di Grassi dans le peloton a été imitée par Antonio Felix da Costa de BMW Andretti, qui a terminé 12e derrière Stoffel Vandoorne de HWA.

Da Costa fait toutefois l’objet d’une enquête pour violation du jaune de parcours complet qui a suivi l’arrêt de Pascal Wehrlein (Mahindra Racing) au virage 8, le virage avant le point d’activation du mode d’attaque.

Un affrontement entre Edoardo Mortara, Gary Paffett et Alexander Sims fait également l’objet d’une enquête après que la décision tardive de Mortara ait entraîné un contact entre le trio. Jerome D’Ambrosio a été puni pendant la course pour avoir fait basculer Robin Frijns dans un virage qui a mis fin à la course du pilote Virgin juste avant l’accumulation de huit voitures.

Finalement, la Formule E se dirigera vers New York le 13 juillet 2019 pour une nouvelle aventure. Les voitures entièrement électriques devraient rouler  sur le magnifique circuit de Brooklyn, long de 1,95 km et comptant 13 tours.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

X